Comment bien choisir ses truffes

Le fait que les truffes soient des champignons rares devrait être une raison largement suffisante pour vous amener à savoir comment en faire le choix. Il y a quelques aspects de la truffe qu’il faut apprendre à identifier.

Elle doit être parfumée

Comme vous le savez surement déjà, il faut, quand on recherche des truffes, s’aider d’un chien à truffe dont le rôle sera de détecter à l‘aide de son flair les champignons qui sont mûrs. Pour ainsi dire, une bonne truffe est forcément parfumée, qu’elle soit blanche ou noire. C’est une caractéristique déterminante.

La propreté

Il est fréquent de se rendre compte au cours des récoltes que les truffes sont couvertes de terre, cela est chose normale. Par contre, il est indispensable que celles-ci en soient dépourvues au moment de la vente. Cela est d’autant plus important que les résidus de terre peuvent cacher des défauts de la truffe. Faîtes donc le choix des truffes qui sont bien nettoyées.

La fermeté

La consistance de la truffe est aussi un aspect important dans le processus du choix. Une bonne truffe se doit d’être solide. Sa fermeté doit se ressentir sous les doigts. Par contre, il ne faut pas mal comprendre cette caractéristique, car il ne s’agit pas de choisir une truffe dure. Pour faire plus simple, elle ne doit pas être dure ou molle non plus.

L’aspect externe

Quand bien même il existe plusieurs catégories de truffes sur le marché, l’aspect externe du champignon n’est pas à négliger. En effet, il faut que la truffe ne soit pas trouée. Cela peut arriver lorsque le champignon a été rongé par un ver. L’autre raison qui peut rendre le fruit imparfait, c’est quand en germant, la truffe a rencontré un caillou ou un objet solide. Il est certain que dans ce second cas l’imperfection n’entame pas la qualité goutteuse de la truffe, mais si vous en achetez pour un restaurant alors il vaudrait mieux qu’elle soit d’une forme parfaite.

Elle doit être dotée de veines

Il est fort possible que les truffes subissent le gel. Si c’est le cas, le champignon ne comportera pas de nerfs. En plus de cela, vous allez remarquer que la truffe sera molle. Il faut aussi apprendre à vérifier selon les truffes. Dans le cas des truffes noires, l’intérieur doit être brun avec des nerfs blancs, grosses dans certains cas.

La carte d’identité de la truffe

Les truffes dont vous allez faire l’achat doivent pouvoir vous fournir certaines informations importantes. Il s’agit entre autres du nom du producteur ou encore de celui de l’emballeur. En plus, il faut que le type de truffe soit correctement mentionné sur l’emballage, nous faisons ici allusion au nom en latin de même que le pays d’origine de la truffe.

 

 

Que valent vraiment les colles à bois et à carrelage ?

A titre d’information, vous devriez savoir que le prix des colles varie selon quelques critères. Parmi ces critères, citons entre son type, son poids, son efficacité (normale ou de haute performance), sa consistance, son temps de séchage et de prise. Le prix diffère aussi si la colle est tout de suite prête à l’emploi ou demande en quelques préparations. Parmi les nombreux types de colle, voyons ensemble ce que valent vraiment les colles à bois et à carrelage.

Continuer la lecture

Installer un va-et-vient comme un pro

Le fait de s’occuper soi-même des travaux de bricolage est devenu une grande tendance. Les installations électriques de base ne sont plus confiées aux professionnels. Bricoler est non seulement un moyen très efficace d’économiser, mais c’est également un travail domestique qui est devenu une passion. Beaucoup de sites permettent aujourd’hui aux amateurs de bien être informés et conseillés sur chaque travail à accomplir.

Un va-et-vient

va et vient

Les professionnels du domaine de l’électrotechnique appellent « va-et-vient » un montage de circuit électrique qui permettra aux utilisateurs d’éteindre ou d’allumer la lumière à partir de deux interrupteurs placés à deux endroits différents. Ce type de circuit est souvent employé pour pouvoir éclairer un long couloir ou un escalier, évitant ainsi à l’utilisateur de marcher dans le noir ou de laisser la lumière allumée inutilement. Les circuits de ce genre peuvent être plus sophistiqués encore en présentant plus de deux interrupteurs.

Les notions à prendre en compte

Avant de choisir de vous occuper vous-même d’un tel ou tel travail électrique dans votre maison, il est indispensable que vous ayez une minimum de connaissance sur le sujet. Certes, Internet est un outil déjà très utile, mais pas forcément complet. Vous devez par exemple savoir le nom des quelques matériels de base utilisés dans ce domaine ou encore quelques termes techniques pour ne pas vous perdre. Il vous faudra également savoir déchiffrer le gros d’un schéma de circuit électrique. Une fois ces points respectés, vous pouvez vous lancer.

Le montage d’un va-et-vient

fil rouge va et vient

Pour pouvoir effectuer une bonne installation électrique, il faut avant tout comprendre le fonctionnement de chaque outil. En formant premièrement le circuit, installer deux points de commande à chaque extrémité d’une pièce ou sur les endroits pratiques pour son utilisation. Reliez les deux interrupteurs par des fils qui serviront de navettes. Connectez le premier point au tableau électrique par l’intermédiaire de la phase à fil rouge et le deuxième au luminaire par le retour à la lampe. Veuillez à ce que le luminaire en question soit déjà connecté au tableau par le neutre ou fil bleu.

Il est toujours utile, voire même indispensable de lier l’ensemble du circuit avec un disjoncteur de 10 ou de 16 ampères pour pouvoir protéger le circuit construit contre les diverses surintensités de courant.

Quelques points importants à connaître

Toujours dans un souci de sécurité, il ne faut surtout pas oublier de couper le courant au disjoncteur général du logement avant de manipuler les fils électriques. Il est aussi préférable de dénuder chaque fils à brancher sur plusieurs millimètres pour faciliter les branchements. Plusieurs schémas de va-et-vient sont également consultables sur Internet pour vous donner une image claire et précise de votre travail.

Changer de vie

Les questions à se poser avant de changer de vie

Il arrive que l’on aspire à changer de vie après une mauvaise expérience ou tout simplement par nécessité. Cette étape qui n’est pas anodine mérite des réflexions, ce qui fait toujours hésiter certains et appréhender d’autres. On comprendra le « pourquoi » et le « comment » de ce changement pour mieux l’affronter et mieux le réussir.

Changer de vie, un défi de taille

Certes, on a tous ce rêve de mieux réussir sa vie, d’améliorer ses conditions jusqu’à vouloir faire de la reconversion dans sa vie personnelle et dans sa vie professionnelle. Mais il faut dire que ce n’est pas une tâche simple, il faut avoir le « cran » et s’y préparer avant de franchir le pas du changement. Vous devez d’abord vous informer au maximum pour être persuadé de la nécessité de changer de vie. Mais vous devez également vous libérer de cette frustration qui vous conduit à la déprime afin d’avoir une idée plus claire sur ce que vous allez faire.

Si vous attendez que d’autres circonstances frappent à votre porte pour vous persuader, vous risquerez d’être déçu. Mais il ne faut pas non plus brûler les étapes, même si vous êtes convaincu de la nécessité de faire le ménage dans votre vie. Prenez le temps de réfléchir, posez-vous les bonnes questions et soyez honnête dans vos réponses !

De l’autocritique, vous en aurez besoin !

Pour pouvoir être sûr de l’utilité d’une reconversion dans votre vie, il faut vous poser quelques questions qui se reposent sur… « vous et votre petite personne ». Ainsi, vous devez vous interroger sur vos besoins : les choses indispensables et prioritaires pour vous, pour votre famille. Vous devez aussi savoir ce que vous recherchez vraiment : de l’amour, de la reconnaissance, de la réussite, de l’argent ou autres. Et c’est aussi le cas pour ce dont vous n’avez plus besoin : une relation toxique, un supérieur pénible, un entourage envahissant ou autres.

Mais il faut aussi vous demander « quelles sont vos limites ? », instaurez-vous des conditions pour ne pas vous déstabiliser davantage : changement de métier, changement de région, rupture avec tous vos passés y compris quelques proches… Il est aussi important de savoir les moyens que l’on dispose et la logistique qu’on devrait avoir. Certes, vous avez vos propres raisons dont vous n’avez pas besoin de crier sur les toits, mais vous devez fournir des explications à votre famille et à vos proches, lesquelles ? Un changement ne devra pas durer éternellement, quelle est donc la durée de cette procédure ?

Les bonnes questions à se poser

Quand on projette de changer de vie, on a déjà quelques notions de ce qui vous motive et de ce que vous voulez faire « après ». Mais il y a surtout des questions qui devraient être posées avant de faire le ménage dans votre vie, personnelle ou professionnelle. Oui, vous voulez vous convertir dans la restauration, oui, vous voulez vous déménager à la campagne pour devenir agriculteur. Mais vous devez vous demander « est-ce que j’ai les compétences pour y arriver ? » Et en vous aventurant dans un terrain encore inconnu, vous devez trouver des réponses sur la question « jusqu’où suis-je prêt à aller ? »

Comme vous ne vous engagez pas forcément « seul » dans cette nouvelle aventure, vous devez aussi vous questionner sur les risques que cela représenterait à votre famille. C’est également une épreuve pour votre famille et pour vos proches, seraient-ils prêts à « s’adapter » à cette nouvelle vie ? Et surtout, si le projet n’aboutit pas ou rencontre des difficultés lesquelles vous n’avez pas mesuré, avez-vous un plan B pour vous en sortir ?

Quelles activités faire quand on est en vacances ?

Quelles activités faire quand on est en vacances ?

Pendant les périodes de vacances, pas mal de gens procèdent à des projets spéciaux afin de donner un peu de sens à leur vie. Pour ne pas s’ennuyer, ces personnes choisissent d’établir un programme bien structuré que ça soit pour eux ou pour leurs enfants. Afin de vous aider à bien profiter de vos vacances, nous allons vous proposer quelques astuces qui vous serviront d’inspiration. On espère bien que vous allez trouver le meilleur conseil qu’il vous faut dans cet article.

Bien organiser ses vacances

La meilleure façon de vivre un excellent séjour de vacances et de bien s’organiser et d’établir un calendrier d’activité. Pour se faire, il faudra d’abord lister toutes les activités demandées. Selon la durée de votre vacance, vous allez pouvoir établir un emploi du temps bien structuré. De cette manière, vous ainsi que toute la famille ne vous ennuierez pas pendant ces périodes de vacances. Une fois ce calendrier est défini, vous pouvez l’accrocher dans un endroit auquel tout le monde pourra le voir.

Ce calendrier de vacances devra être établi le plus vite possible afin d’éviter tout imprévu. Si toutefois, d’autres membres de la famille veulent changer ou proposer d’autres activités, alors on pourra encore le changer à temps. Une version finale du calendrier sera défini quelques jours avant la date de la vacance, ainsi chacun des membres aura une perspective de ce qui leur attende pendant les périodes de détentes.

Les activités fréquentes

Vous avez établi votre calendrier d’activité, c’est une grande chose, mais que va-t-elle contenir plus exactement ? Si on n’a pas eu beaucoup d’idée sur les activités à faire pendant les périodes de vacances, vous pouvez tout de même mettre dans votre planning les activités fréquentes comme faire de la balade en forêt ou en montagne, du genre randonné. Beaucoup de touristes pratiquent ce genre d’activité, et on vous propose également les mêmes aventures.

Pour les enfants, vous pouvez leur proposer d’aller dans le parc ou dans le zoo auquel ils peuvent observer les animaux de toutes races. Si vous avez les moyens, on vous propose aussi de conduire votre famille dans les parcs d’attractions. Vous n’allez pas partir aux parcs tous les jours, mais vous pouvez le mettre dans vos plannings afin de donner un avant-gout aux membres. Les enfants adorent cela et ça restera toujours un moment inoubliable et mémorable pour eux.

Quant aux jeunes et adolescents, vous pouvez leur proposer de faire de la piscine, du sport collectif comme le foot, le basket et même le rugby. Les ados adorent partir en troupe et en groupe, alors proposer des activités qu’ils peuvent effectuer ensemble.

Les autres activités à prévoir

Grâce aux avancées technologiques, vous pouvez découvrir d’autres nouveaux types d’activités. Vous pouvez par exemple vous inscrire à un concours de jeux vidéo en défiant d’autres adversaires. C’est une autre manière de partager des cultures et de compétences. Chaque année, il existe aussi des groupes de personnes qui organisent des activités pour les vacanciers, vous pouvez tout simplement surfer sur le net et voir ce qui vous plait pour vos vacances.

Comment être consom'Acteur

Acheter du cosmétique naturel ou comment être consom’Acteur !

On se soucie de notre planète comme on se soucie de notre santé, adopter le cosmétique naturel pour sa peau est un bon réflexe. Beaucoup se lassent des pots de crèmes au prix exorbitants qui inondent les rayons, d’autres veulent prévenir des effets secondaires. Mais c’est surtout pour affirmer son appartenance au concept écologique que certains se convertissent en consom’Acteur.

Le cosmétique naturel, concept et principes

Quand on parle de produits naturels, surtout quand il s’agit de soins du corps et du visage, on a tout de suite l’image d’un masque confectionné avec des légumes et des fruits. Certes, c’est tout à fait le concept : utiliser des ingrédients 100% bio. Mais il y a déjà des préparations conditionnées pour une utilisation instantanée, que les consommateurs peuvent acheter. Et la consommation n’est plus réservée aux femmes, la gent masculine devient de plus en plus friande de ces produits : un coffret pour la barbe ou bien des crèmes spéciales pour leur peau.

Les hommes ne sont pas seulement à cheval sur la santé et leur esthétique, mais ils en parlent également. On peut lire des articles qui traitent ces sujets sur la coquetterie des hommes sur ce site, sur leur penchant pour ce qui se rattache à leur physique. Et ils sont maintenant méticuleux sur ce qu’ils appliquent sur leur visage, sur leurs cheveux et sur leur corps. Des produits d’origine naturelle, ne contenant pas de substances dangereuses pour la santé, n’ayant aucun effet nocif sur l’environnement, ce sont les cosmétiques « responsables ».

Être consom’Acteur, comment ?

On est devenu une société de consommation qui ne pense qu’à remplir les caddies et à acheter des produits de la dernière tendance. Mais beaucoup ont pris conscience de l’importance de l’environnement et du danger de cette habitude qu’ils ont adoptée de nouvelles dispositions. C’est ainsi qu’ils sont devenus consom’Acteur.

La consommation véhicule alors des idées, et permet de militer pour une cause. Ce n’est pas seulement un acte qui lutte contre le gaspillage, mais c’est surtout un retour vers la préservation de l’environnement. Il ne s’agit pas seulement d’acheter des produits cosmétiques bio, on doit également connaître leur provenance, la marque de fabrication, ses effets sur la planète, mais surtout ses résultats sur la santé.

Pourquoi des produits de soins naturels ?

Choisir du cosmétique naturel comme produit d’esthétique, c’est utiliser des soins naturels et ce concept est très bénéfique pour la peau. Si l’on choisit de basculer la consommation vers le naturel, c’est pour garantir une peau plus saine et moins agressée. Sachez que votre peau absorbe les produits que vous appliquez dessus, il est alors plus prudent d’utiliser du bio.

Une planète de plus en plus polluée, des produits chimiques trop abondants, l’exposition à de graves maladies, ce sont unes des raisons qui nous incitent à tourner vers des produits naturels. Pour mettre la main sur les bons produits bio, il faut savoir discerner les bons labels, et la mention « Nature et Progrès » est la plus sure. Mais vous pouvez aussi vous référer aux astuces de vos grands-mères : du masque d’avocat, de l’huile d’amande douce, ou seulement du yaourt.

Qu’est-ce qu’un Staffy bleu ?

Parmi les races de chiens les plus les plus appréciées se trouve le Staffy. Communément appelé Bull Terrier du Staffordshire ou Nanny dog, ce chien est originaire d’abord du Canada, puis déportée au Royaume Uni. Cette race se trouve être le résultat du parfait croisement entre des Bulls and Terrier et des Old English Terrier. Autrefois utilisé comme chien de combat, du fait de sa docilité, le Staffy fait désormais partie des animaux de compagnie les plus affectionnés, surtout ceux à la robe bleue.

Continuer la lecture

Que pensez du multicuiseur Cookeo ?

La gamme de multicuiseurs Cookeo est classée dans la catégorie des multicuiseurs intelligents. Ces appareils de cuissons high-tech sont programmés comme un ordinateur. Connectés ou optimisés par l’utilisation d’une clé USB, les différents modèles de Cookeo offrent des fonctions toutes faites (recettes préprogrammées, fonctions automatiques, etc.). Sachez aussi qu’ils permettent aussi de faire travailler votre imagination et d’exprimer vos talents culinaires avec le programme manuel.

Continuer la lecture
Wordpress

Comment maîtriser WordPress ?

Tenir un blog, gérer un site e-commerce ou s’occuper d’un site particulier ou d’un site d’entreprise requiert des connaissances en programmation, et WordPress est l’un des plus prisés. Sollicité par 29% des utilisateurs de Web dans le monde, être développeur d’un tel programme permet d’avoir accès à presque tous les projets web. Mais comment la maîtriser ?

Le WordPress, comment il fonctionne ?

C’est un outil de CMS ou Content Management System qui sert à publier mais aussi à gérer des contenus sur le Net. Utilisé dans le milieu des sites Web, c’est un outil qui est accessible en Open Source que tout le monde peut télécharger. Cet outil donne accès à l’écriture de différents types de publications, c’est aussi un outil qui permet de catégoriser ces publications. Et c’est toujours avec ce même outil que le propriétaire de site modifie ou supprime certaines publications.

Ce CMS est formé de plusieurs langages informatiques pour le permettre d’être accessible et facile à utiliser. Ainsi, vous aurez le langage PHP qui est le moteur même de l’outil lui permettant de fonctionner. Il y a le SQL qui sert de dispositif pour stocker vos données. Le HTML génère ce que les utilisateurs auront dans leur visu, le CSS donne la forme à vos contenus et JavaScript offre l’opportunité d’enrichir les fonctionnalités de votre site.

Pourquoi l’apprendre ?

Maîtriser cet outil vous donnera accès à plusieurs tâches, des missions que vous pourrez remplir tout seul pour votre site. Vous pourrez alors développer vous-même un thème sur mesure. Développer une extension sur mesure vous sera aussi possible ainsi que sa publication dans WordPress.org. Si vos clients auront des demandes spécifiques, vous pourrez répondre à leurs sollicitations.

Le plus important, c’est de pouvoir lancer tout seul vos propres projets et devenir ainsi des utilisateurs « avertis » d’un outil employé par ¼ des internautes dans le monde. Travailler en freelance, c’est possible avec cet outil, et l’apprentissage peut se faire en ligne tout en créant votre site, que soit un blog ou un site marchand.

Les étapes à suivre pour son apprentissage

Pour apprendre le WordPress, il y a quelques étapes à faire. Premièrement, vous devez vous familiariser avec l’outil, même si vous n’avez pas compris toutes les fonctionnalités. Il faut essayer de comprendre pourquoi utiliser des widgets, il faut également vous « acclimater » avec l’outil de personnalisation, et commencer à paramétrer vos thèmes. Le langage HTML doit être le premier à être maîtrisé avec ses balises pour pouvoir créer un page Web.

Vous devrez ensuite passer à l’apprentissage du CSS qui est en fait des règles à appliquer sur le langage HTML. Après ces étapes moins ardues, il est temps de passer aux choses sérieuses qui requièrent de la concentration et d’assiduité. L’apprentissage du PHP/MySQL est plutôt compliqué mais est tout à fait accessible. C’est l’étape ultime pour devenir un vrai développeur, à savoir la maîtrise de la récupération de la liste d’utilisateurs, l’ajout d’un article et la modification d’options. Et la dernière étape consiste à « coder » avec cet outil.