Appartement avec la loi Pinel ?

Faut-il prendre un appartement avec la loi Pinel ?

Depuis le début de l’année, il y a eu une modification concernant la loi Pinel. Après ces changements, il est très logique de se poser la question s’il est désormais intéressant de prendre un appartement avec ce dispositif. Avant d’entrer dans le vif du sujet, découvrons d’abord de quoi parle cette nouvelle version du régime.

Un changement réaliste de la loi Pinel

Cédric Forman, patron du pôle immobilier de Thesaurus, a affirmé que ce réaménagement des zones est réaliste. Les secteurs B2 et C sont actuellement éligibles, qui étaient auparavant peu tendus et où personne n’osait investir. Ce sont les deux zones du dispositif Pinel dont le législateur a planifié de sortir en douceur.

La fiscalité n’a pas changé

Si vous envisagez d’investir en loi Pinel à Toulouse, il est important que vous ayez connaissance du fait que les règles du Pinel restent inchangées. Cela concerne la diminution d’impôt sur le revenu égale à 12, 18 ou 21 % du prix du bien si vous réalisez une location pendant 6, 9 ou 12 ans. Cependant, pour bénéficier de cette réduction fiscale, il y a certains critères à considérer. Il faut donc respecter un loyer nu plafonné par l’État, avoir un locataire sous conditions de ressources, éviter de faire un investissement qui dépasse 300 000 euros par an dans cet immobilier défiscalisant, ne pas effectuer une acquisition au-delà de 5 500 euros le mètre carré.

Si vous constatez qu’à Paris et dans les villes limitrophes, le prix des appartements s’avère être trop cher, vous pouvez réaliser des affaires plus intéressantes dans de nombreuses communes de la région parisienne telle que Clamart (92), Nanterre (92), Saint-Ouen (93) ou Savigny-sur-Orge (91). D’après Gilles Hautrive, vous pouvez trouver à Bordeaux des programmes rive gauche qui se vendent près de 4 400 euros le mètre carré.

Le type de bien à prendre avec la loi Pinel

Afin d’attirer plus d’investisseurs, sans exclure les célibataires ni les personnes en couple, ni les sans enfant, la surface de prédilection « du Pinel » n’a pas changé, vous pouvez avoir le 2 pièces (38 à 45 m²) ou le petit 3 pièces (48 à 58 m²).

Toutefois, il faut noter que ces superficies sont connues pour être occupées plus longtemps en comparaison avec un studio qui change régulièrement d’occupants et qui a un risque élevé de vacance locative. En fait, un nouvel appartement se paie toujours plus cher qu’un ancien, il est donc plus rentable d’avoir un logement qui vient d’être construit. Benjamin Mabille, directeur de BM Finance soutient cette idée, car le bien ne consomme pas assez d’énergie, ce qui lui procure une qualité très appréciée par les locataires. Aussi, dans dix ans vous n’aurez probablement pas un montant important à débourser pour effectuer de gros travaux comme le ravalement ou la toiture si vous achetez un ancien immobilier.

Le financement de l’appartement

Quand on a trouvé l’immobilier idéal, il faudra disposer d’un certain apport pour financer son appartement. En choisissant d’investir avec la loi Pinel, il est plus prudent de financer l’opération à crédit afin de prélever les intérêts d’emprunt des loyers, vous bénéficierez ainsi d’une défiscalisation. C’est ce qu’a conseillé Cédric Forman. En fait, cet avantage fiscal ne doit pas être la seule raison de votre choix, il faut également prendre en compte la valeur du patrimoine.