Faire son installation électrique soi-même

Pour peu que vous soyez bricoleur et que vous ayez des notions en électricité, sachez que vous pourrez réaliser vous-même votre installation électrique.

Première étape : réaliser des plans précis

Avant toute chose, il est essentiel d’avoir tous les détails du projet. Cela commence par l’établissement de plans détaillés, qui se basent d’ailleurs sur le plan de la maison où vous allez installer le système électrique. Il faudra alors déterminer le nombre de pièces, le nombre de prises électriques nécessaires ainsi que le nombre d’éclairages. L’improvisation tend en effet à produire du travail brouillon et peu esthétique. Pensez à installer les interrupteurs à des endroits pratiques, comme à l’entrée d’une pièce. Il en est de même pour les prises : l’idéal est d’en installer une dans au moins trois des coins de la pièce, afin d’obtenir un meilleur confort pour les utilisations diverses du courant électrique.N’oubliez pas dans tous les cas, de bien respecter la norme électrique nf c15-100.

Deuxième étape : étudier le schéma électrique

Vous devez savoir qu’une installation électrique ne se fait pas au hasard. Il faut étudier le schéma de votre installation, en fonction des besoins de chaque pièce. C’est en fonction de ces données que vous pourrez déterminer à quels niveaux le courant devra être en série et à quels niveaux il sera nécessaire d’effectuer une dérivation. Pour obtenir un travail à la fois efficace et esthétique, il est conseillé d’installer les boîtes de dérivation dans les coins des murs, ou de les encastrer dans les murs. En cas de doute, il faut à tout prix demander conseil à une personne plus expérimentée que vous, ou au besoin faire appel à un électricien qui vous expliquera le schéma idéal pour l’installation. Vous en aurez aussi besoin pour vérifier que tout est conforme et faire un diagnostic électrique.

Troisième étape : travailler en toute sécurité

Maintenant que vous êtes passé à l’installation proprement dite du circuit électrique, vous aurez besoin de quelques outils au minimum : des tournevis, une pince universelle, une pince coupante, un marteau, des attache-fils, des dominos, ainsi qu’un cutter. Au cours de votre installation, vous devrez faire attention à trois choses : procéder par étape et pièce par pièce, ne brancher l’alimentation du courant qu’une fois toute l’installation terminée, et vérifier qu’aucun fil n’est laissé nu et que rien ne risque de créer des court-circuits ou autres accidents. Pour finaliser votre installation, pensez à installer des cache-fils afin de rendre les pièces plus esthétiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *