Prendre une retraite au soleil

plage

L’idée de s’expatrier à l’étranger et de passer ses vieux jours au soleil est une idée qui trotte dans la tête de nombreux Français. Que faut-il savoir alors pour prendre une retraite au soleil ?

La retraite au soleil administrativement

Pour les Français, l’expatriation ne pose aucun problème pour les retraités : ils peuvent toucher leurs droits dans pratiquement tous les pays du monde, mis à part l’allocation de solidarité aux personnes âgées. Il faut savoir toutefois qu’il y a une nette différence entre la retraite de droit privé et la retraite de droit public en France. Une personne bénéficiant d’une retraite de droit privé devra payer des impôts dans le pays où elle habite, contrairement à la retraite de droit public qui est déclarée et imposée sur le territoire Français.

Techniquement, il est donc tout à fait possible de partir au soleil pour une retraite bien méritée, que ce soit pour quelques mois ou pour carrément y vivre. Toutefois, il faut savoir qu’un départ en retraite au soleil nécessite un minimum de préparation.

Une préparation psychologique est indispensable

Si l’idée de quitter la France pour vivre dans un autre pays peut laisser rêveur, il faut savoir que ce n’est pas le cas pour beaucoup de personnes une fois devant le fait accompli. Généralement, c’est la gent féminine qui a le plus de mal à se faire à l’idée de quitter la France, et le plus souvent c’est par crainte de se retrouver seuls et loin de leurs proches.

Quel pays choisir pour prendre une retraite au soleil ?

Vous avez l’embarras du choix en termes de destinations pour passer une retraite au soleil. Vous pourrez par exemple envisager de partir pour le Maroc, à Madagascar, dans les îles, ou pourquoi pas dans les DOM-TOM.

Seychelles

Ceux qui ne souhaitent pas quitter l’Europe pourront par exemple s’orienter vers des pays comme le Portugal, où il fait bon vivre. Pour certaines personnes, ce sera même un tour du monde, de manière à passer toute l’année au soleil. Il est toutefois important de connaître un peu le pays de destination, pour ne pas avoir de mauvaises surprises.

Penser à des revenus complémentaires

Lors de la retraite, tout le monde n’a pas toujours la chance de disposer d’un coussin financier assez confortable pour vivre au soleil. Il est vrai que dans certains pays le coût de la vie est bien inférieur à celui de la France, mais toujours est-il que généralement la pension de retraite ne suffit pas pour prendre une retraite au soleil. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il est conseillé de se constituer des épargnes au cours de la vie active.

L’autre solution, c’est de faire des placements judicieux et à long terme, comme c’est le cas avec l’immobilier. Aujourd’hui par exemple, les jeunes ménages peuvent d’ores et déjà investir dans un bien immobilier neuf et le faire louer, car leurs avantages sont multiples. Non seulement ils bénéficient de revenus locatifs qui leur permettront de rembourser en partie l’acquisition du bien et qui constitueront des revenus complémentaires lors de la retraite, mais ils pourront également prétendre à des aides du gouvernement, notamment grâce à la loi Pinel qui incite les particuliers à investir dans l’immobilier pour augmenter l’offre locative.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *